Accès | Contact 

Bodylift


Principe de l'intervention

Le bodylift consiste à retirer l’excès de peau et de graisse situé sur toute la circonférence de la taille. Elle associe une remise en tension du ventre vers le bas selon une technique de plastie abdominale, une remontée des faces externes de cuisses et des fesses et une amélioration du bas du dos.
Consistant en un véritable lifting du tiers moyen du corps, c’est la plus lourde des interventions de chirurgie esthétique.
Peu de chirurgiens dans le monde pratiquent cette intervention principalement à cause de sa durée. L’autre obstacle est l’importance de la rançon cicatricielle qui fait hésiter de nombreux patients. Celle-ci est cependant souvent bien vécue du fait de son positionnement sur le bord supérieur du string.
L’indice de satisfaction est très élevé car le galbe esthétique est nettement amélioré tant la quantité de peau (voire de graisse) retirée est importante.

Cette intervention se déroule en deux temps et combine donc plusieurs gestes.
Le patient est tout d’abord installé à plat ventre (décubitus ventral), puis sur le dos (Décubitus dorsal).

Le temps postérieur

Durant lequel sont effectués la lipoaspiration des hanches et de la culotte de cheval, l’ablation de la peau située au dessus de la fesse (Dermolipectomie lombo-fessière), le remodelage de la fesse (lambeau dermo-graisseux fessier) et le lifting de la face externe des cuisses.

Le Temps antérieur

Qui associe l’abdominoplastie à la lipoaspiration abdominale

Dans les suites immédiates de l’intervention, l’équipe médicale vous habille d’une gaine de contention.

Cette intervention est indiquée dans les suites d’amaigrissements massifs (Supérieurs à 50Kg) à l’origine d’un excès cutané, parfois au décours d’une chirurgie de l’obésité (Anneau gastrique, By pass, Sleeve gastrectomie).
Elle est parfois pratiquée pour traiter des distensions cutanées liées à l’âge ou dans les suites de certaines lipoaspirations.

Le Docteur ROSE utilise la technique décrite par les docteurs Jean-François PASCAL et Claude LE LOUARN.

Zones traitées

ventre, hanches, fesses, faces externes de cuisses

Anesthésie : Générale
Durée : 3 à 5 heures
Hospitalisation : 3 à 5 nuits.

Suites habituelles transitoires: Douleurs modérées à intenses (si remise en tension des muscles), Ecchymoses (Bleus), gonflement (œdème), engourdissement, cicatrice rosée ou rouge au cours des 3 premiers mois, Fatigue.

Risques

  • Hématome pouvant nécessiter une seconde intervention pour évacuation
  • Infection
  • Désunions cicatricielles
  • Mauvaise cicatrisation (Hypertrophie, chéloïde)
  • Asymétrie / Nouvelle distension cutanée
  • Perte de la sensibilité de la fesse
  • Epanchement lymphatique (sérome)
  • Nécrose graisseuse ou cutanée chez le fumeur ou le patient diabétique
  • Perte sanguine avec nécessité de transfusion
  • Phlébite, Embolie pulmonaire

Prise en charge par l'Assurance Maladie : lorsque la peau de la paroi abdominale chute et recouvre le pubis, après visite et accord du médecin conseil de la CPAM.

Suites Opératoires

  • Reprise du travail : 4 semaines
  • Efforts physiques / Sport / Gymnastique abdominale : 4 à 6 semaines
  • Eviter l'exposition solaire et les U.V : pendant 3 mois.
  • Atténuation des cicatrices : 6 à 18 mois.

Durée du résultat : Stable si absence de reprise de poids (activité physique et alimentation).


 
Docteur Jean-Christophe ROSE
Cabinet Chénier - 40, rue André Chénier - 80090 AMIENS
Cabinet Thiers - 55 rue Thiers - 02100 SAINT-QUENTIN
03.22.42.36.36


Date de dernière mise à jour : le 23 Octobre 2016 à 10h10